L'observateur non silencieux

La liberté des uns commence là où s'arrête celle des autres…


Puisque cette page est dévouée à la présentation de l'auteur de ce blog, autant en profiter pour dire ce qu'il est, ce qu'il n'est pas et pourquoi avoir créé ce blog.


Le principal détracteur de ce blog va certainement en dépeindre l'auteur comme il l'a déjà fait par le passé. Je passerai les termes choisis déjà employés à maintes reprises et dignes du répertoire du capitaine Haddock; les écrire serait aussi fastidieux qu'inutile.
Je sais que je serai traité de simple d'esprit; qualifié de frustré, d'agité du bocal ou décrit comme atteint de tout un tas de pathologies psychiatriques graves et je ne m'éreinterai pas dans un débat puéril à ce sujet.


Il sera sans doute prétendu que j'agis par vengeance, cynisme, volonté de nuire ou toute autre motivation négative avancée pour discréditer mes propos ou ma personne.


Ceci dit, il me faut reconnaître qu'il existe un réel contentieux entre mon détracteur habituel et moi. Il est inutile de le nier mais j'aime à souligner, pour toute personne capable de prendre un peu de recul et d'analyser une situation, que si c'était ce différend qui motivait ma démarche, ce blog aurait été créé depuis bien longtemps et son contenu serait bien différent.


Alors, pourquoi ce blog ?


Je crée ce blog parce que le président d'une asbl bien connue adopte un comportement de cour de récréation au travers d'une campagne médiatique démarrée au dernier trimestre 2013.
Je reconnais bien volontiers le droit de ce monsieur à la liberté d'expression mais j'estime qu'il a, en ce faisant, causé préjudice à des personnes, des institutions et finalement, à la protection animale toute entière en mystifiant et en manipulant l'opinion publique.
Que cela augmente son capital sympathie et/ou le succès de son asbl est une chose; que cela cause des nuisances en est une autre.


Et comme ce monsieur ne tolère aucune critique même constructive en commentaire sur ses pages et que cela ne permet pas de donner publiquement un autre avis ou un point de vue différent du sien, cette page diffusera une opinion différente et soulignera quelques incohérences dans ses propos afin d'autoriser tout un chacun à se poser quelques bonnes questions sur les publications, revendications, affirmations et agissements de ce président d'association.


Je sais que beaucoup l'oublieront rapidement et qu'il sera nécessaire de le répéter inlassablement mais je le déclare néanmoins d'entrée de jeu : je N'ai PAS la moindre intention de nuire en créant cette page. Je souhaite pleine réussite à l'association 100 chevaux sur l'herbe comme à toute autre association de protection animale mais par contre, je ne souhaite pas que ce succès soit au détriment des autres et leur cause préjudice par des campagnes de mystification et de désinformation.
En d'autres termes : je NE souhaite PAS la "mort" de cette association, je NE critique PAS ses buts ni sa raison d'exister mais je m'insurge contre certains comportements ou actions de son président et je ne fais aucun amalgame entre lui et son association contrairement à ce qu'il fait continuellement. Seuls SES propos, SES agissements, SES publications et SES attitudes sont sujets à caution.


Qui suis-je ?


Un citoyen comme tant d'autres, un habitant de la terre sensible à la cause animale en général et à celle des équidés en particulier. Ni meilleur ni moins bon qu'un autre, faisant simplement ce qu'il peut, quand il le peut et avec les moyens dont il dispose. Par contre, je suis un invariablement ulcéré par tout ce qui est manipulation, désinformation, despotisme ou extrémisme de tout poil et j'aime alors réagir comme je pense pouvoir le faire.


Bien que cela ne m'évitera pas les habituelles menaces, mise en demeure ou procédure judiciaire infondées, je tiens à préciser qu'outre l'absence de volonté de nuire, je compte, de mon côté, respecter les règles d'usage ou autrement dit mes devoirs dans l'exercice de mon droit à la liberté d'expression.


J'estime m'exprimer en connaissance de cause. Bien que ne me posant certainement pas comme expert en matière d'équidés, j'ai néanmoins des connaissances non négligeables en cette matière. Je fréquente d'autres associations et ai œuvré comme bénévole au sein de 100 chevaux sur l'herbe avant d'en être vertement éjecté comme beaucoup d'autres. Je m'exprime sur des faits et non sur des rumeurs.


Liberté d'expression ?


Je crois qu'il est nécessaire de rappeler à tout un chacun que lorsqu'une personne se permet de critiquer des institutions, des personnes, d'autres associations ou leurs membres; il accepte tacitement d'être exposé lui, ainsi que sa propre association, à la critique populaire et que la politique qu'il mène, ses actions, comportements ou décisions prêtent elles aussi à cette même critique.


Modération du blog


Les commentaires du blog seront modérés. Ceci allant certainement mettre de la farine au moulin de mes détracteurs, je vais donc immédiatement justifier cette décision:


Les conditions d'utilisation des blogs impliquent clairement la responsabilité de l'auteur quant au contenu de ce blog. Il est donc de mon devoir d'éviter tout débordement illégal dans les commentaires et ce, autant pour ceux qui iraient contre mes écrits que dans ceux qui les soutiendraient. J'aime que les choses restent justes et je ne saurais tolérer des propos calomnieux, injurieux ou diffamants à l'encontre de quiconque.


La chasse aux "trolls" est ouverte : les commentaires ne constituant que des digressions inutiles appelant à des débats ineptes n'ont pas leur place ici et ils ne seront donc pas publiés.


Certains commentaires méritent d'être eux-mêmes commentés afin d'y répondre ou de contre-argumenter et bien souvent, l'idéal est une réponse immédiate. Ayant autre chose à faire que de passer le plus clair de mon temps sur Internet, je préfère donc choisir d'autoriser leur publication lorsque je suis en mesure de publier une réponse.

Interêts

chevaux, protection animale, équidés, photographie, liberté d'expression, justice, vérité