24/01/2014

Le "zygomorphe" se rebiffe

Il était clair dès le départ que ce blog déplairait à qui de droit mais j'aimerais néanmoins faire un petit rappel nécessaire concernant l'objectif premier de ces pages.

Personne n'a déclaré la guerre à l'asbl 100 chevaux sur l'herbe; ni moi, ni l'AFSCA, ni le SPF Santé publique, ni d'autres associations ou que sais-je encore.

Le président de cette asbl a déclenché une campagne médiatique sans précédent basée sur une inepte théorie d'un complot dont son association serait la cible.

Les faits ayant déclenché cette campagne sont simples et vérifiables : un contrôle de routine s'est déroulé et des infractions ont été constatées. Des mesures simples pouvaient être prises pour régulariser ces manquements en peu de temps sans que cela porte préjudice à l'association.

L'inspection de l'AFSCA n'a été portée à la connaissance du public que par la médiatisation entreprise par le président de l'association. Si ce dernier s'était contenté de corriger le tir, son asbl aurait continué tranquillement son chemin.

Chacun est en droit de se poser des questions face à cette réaction inconcevable et raisonnablement qualifiable d'infondée.

Le président de l'asbl 100 chevaux sur l'herbe ne tolère aucun débat à ce sujet, il éradique systématiquement tout commentaire n'allant pas dans son sens sur sa page Facebook et en bannit ipso-facto l'auteur et sa campagne est clairement basée sur des affirmations mensongères et incohérentes.  Il était clair qu'elle ne plairait pas à tout le monde.

Le but de ce blog est donc clair : rétablir un tant soit peu de vérité à propos de ce contrôle et poser quelques questions sur la cohérence et le bien fondé des réclamations du président de cette asbl.

Qu'il ne comprenne pas et refuse d'admettre ce qui est évident pour toute personne sensée pouvant comparer ses déclarations et les faits établis est une chose; qu'il brosse un portrait au vitriol de l'auteur de ce blog en est une autre.

Certains de ses amis parlent peut-être un peu trop; toujours est-il que de bouche à oreille, certains des propos qu'il déclame publiquement à mon encontre me sont parvenus. Je serai extrêmement déçu de devoir durcir le ton et de m'écarter de mon objectif pour contrer de puériles calomnies mais je ne laisserai pas encore une fois, mon honneur être bafoué par des propos mensongers et si cela est nécessaire, je me défendrai énergiquement.

Je rappelle, pour conclure, le fond du problème :

Une telle campagne; basée sur la manipulation de faits établis, destinée à privilégier une association au détriment d'autres asbl et cherchant à obtenir plus d'impact en période électorale, s'inscrit contre l'éthique la plus élémentaire.

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

campagne médiatique, mise au point, respect, calomnie, 100 chevaux sur l'herbe, pétition

Commentaires

Quel dommage que ce blog ne soit pas né trois mois plus tôt. Cela aurait épargné beaucoup de souffrances et de fatigue. Félicitation à son auteur pour la justesse et la mesure des propos. Je serai un lecteur quotidien.

Écrit par : Renaud Klee | 25/01/2014

Répondre à ce commentaire

Merci de remettre les choses en places,concernant les petites assosciations,nous ne sommes nullement en cause de tous ses accusations a notre sujet et mise a part 100 chevaux,nous sommes tous solidaires et notre seul but est de récuppérés des chevaux abandonnés ou mal traités pour les replacers par la suite.

Écrit par : Devos C | 25/01/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.