10/02/2014

Jusqu'où ?

Certains esprits s'échauffent et Facebook est devenu un champ de bataille sur lequel pleuvent des bombes verbales qui parfois, après avoir fait mouche, disparaissent comme par enchantement. L'objectif serait-il de pouvoir justifier certaines actions du président de l'asbl 100 chevaux sur l'herbe ou de provoquer l'ire des lecteurs de sa page à l'encontre de certaines personnes ? On peut légitimement s'interroger.

Etant également la cible de certaines attaques et me voyant toujours prêter des intentions qui ne sont pas miennes, je me dois de procéder à un petit rappel :

  • Contrairement à ce que le président de 100 chevaux sur l'herbe clame à qui veut l'entendre, ce blog n'a pas été créé dans le but de nuire à son association ou à sa personne. Ce blog a pour vocation de dénoncer une campagne de mystification et de manipulation de l'opinion publique orchestrée par ce président d'asbl.
  • Même si l'on peut supposer que cette association déplaît ou dérange certaines personnes, les accusations portées par le président de 100 chevaux sur l'herbe sont totalement mensongères. Ce ne sont en tous cas ni l'AFSCA, ni le SPF Santé, ni d'autres associations de protection des équidés, ni un fonctionnaire en particulier qui chercheraient à nuire à ce monsieur et son asbl même si ce dernier prend plaisir à s'immoler sur un hypothétique autel du sacrifice.
  • 100 chevaux sur l'herbe n'est pas un "refuge" au strict sens du terme et s'il ne l'est pas, ce n'est pas par refus d'une quelconque autorité mais simplement parce que le président de 100 chevaux sur l'herbe n'en a jamais fait la demande et refuse d'adhérer aux conditions d'octroi de l'agrément. Ce n'est pas compliqué ou alambiqué, il n'y a ni cabale ni volonté de ne pas reconnaître son association; le seul coupable de cet état de fait est le président de l'asbl.
  • Personne, parmi les gens incriminés et menacés par le président de 100 chevaux sur l'herbe, ne refuse ou critique son choix de sauver des équidés de l'abattoir et personne n'a l'intention de l'en empêcher.
  • Au vu des menaces proférées et des propos insultants tenus sur le réseau social, je me vois contraint de durcir quelque peu le ton afin de fustiger les comportements inqualifiables du président de l'association 100 chevaux sur l'herbe. Ses publications sont indignes d'un personnage devenu public et elles risquent de porter atteinte à l'intégrité de plusieurs personnes.

 

Dernièrement, des menaces ont été publiées sur la page Facebook de l'asbl 100 chevaux sur l'herbe. Certaines personnes y sont citées (dans les articles ou en commentaires) dans le but non avoué de déclencher des réactions de la part des lecteurs de la page dont le président de l'asbl ne manque pas de profiter de la crédulité.

Comme il en a coutume, le président de 100 chevaux sur l'herbe ne se prive pas de se moquer, de critiquer ou d'attribuer des qualificatifs fleuris à ses cibles.

Une autre habitude intolérable de la part du président de l'association 100 chevaux sur l'herbe, est celle de supprimer d'office tout commentaire inopportun et d'empêcher ainsi à toute personne incriminée de se défendre.

Le prochain article sera donc consacré à ces publications et à leur analyse détaillée.

Les commentaires sont fermés.