25/03/2014

Cour de récréation

Les derniers agissements du président de l'association 100 chevaux sur l'herbe sont dignes d'une cour de récréation et ils auraient pu prêter à sourire s'ils ne s'étaient avérés si mesquins et si malveillants.

Comme je l'ai écrit précédemment, je ne cautionne pas la création de la page Facebook "100 chevaux pitoyables" et n'ai strictement rien à voir dans l'administration de cette page. J'ai par ailleurs déclaré à plusieurs reprises que son existence ne me semblait pas être une bonne idée. Les réseaux sociaux et Facebook en particulier, permettent de nombreuses dérives et la gestion des commentaires y est impossible puisque la modération de ceux-ci se limite à la suppression pure et simple de ces commentaires ou au bannissement de leurs auteurs. Le débat est dès lors complètement faussé et les choses tournent rapidement au vinaigre.

Quoi qu'il en soit, le président de l'asbl 100 chevaux sur l'herbe n'a visiblement pas pu résister à son envie de créer sa propre page afin de laisser libre cours à ses débordements en soi-disant réponse à la page incriminée. Il a donc créé l'édifiante page "100 chevaux pitoyables-réactions".

Chassez le naturel, il revient au galop…

Difficile de déceler la cohérence entre les écrits du président de 100 chevaux sur l'herbe et les objectifs décrits dans l'en tête de sa page : "Réactions et réponses aux écrits chargés de haine, de rancune, de reproches, de jalousie  et surtout de mensonges contre l'œuvre par qq individus".

Cette page ne méritait pas d'être analysée et commentée sur ce blog mais malheureusement, il est difficile de ne pas réagir en constatant que le président de l'asbl 100 chevaux sur l'herbe ne pouvait s'empêcher de m'associer à la page qu'il incrimine tout en promettant d'y décrire chacun des intervenants de manière fort disgracieuse.

L'image de couverture donne directement le ton. Pour info : l'Olibrius, c'est votre serviteur même si je ne porte plus la barbe depuis longtemps déjà ;-)

Cliquez sur l'image pour agrandir

facebook,100 chevaux sur l'herbe,attaques personnelles

 

Je ne sais si comme moi, vous vous interrogez sur l'état d'esprit de son créateur et remarquez l'incohérence flagrante avec l'image de celui qui se dépeint comme un adepte des préceptes du bouddhisme et du Dalaï-lama.

 Je n'irai pas plus loin aujourd'hui. Je me contenterai d'induire une réflexion (si tant est que cela soit possible) dans l'esprit du créateur de cette page en lui rappelant qu'il est entièrement responsable des propos qu'il diffuse sur Internet et des commentaires publiés sur ses pages.

A bon entendeur…

Les commentaires sont fermés.