18/09/2014

Le groupe vraiment, vraiment privé anti sous-marin

La réaction du président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe était inévitable et elle mérite d’être commentée.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

100 chevaux sur l'herbe,manipulation,insultes

100 chevaux sur l'herbe,manipulation,insultes

 

Face à cette réaction, mes sentiments sont partagés entre sourires et soupirs. Je pourrais en effet sourire en constatant qu’il s’agit là d’un nouvel exemple de sa manière de fonctionner mais au lieu de cela, je me désole de voir que non, il ne comprendra jamais rien et continuera à s’enfoncer encore et encore dans ses travers habituels.

L’analyse de ce texte est encore une fois révélatrice de l’état d’esprit de son auteur mais elle donne également de sérieux indices sur sa nature profonde.

Passons donc l'avalanche de qualificatifs choisis et allons droit au but.

 

Au final, je me surprends à plaindre cet homme qui reste visiblement incapable du plus infime réflexe d’introspection et qui manque singulièrement de maturité dans ses écrits.

Je me permets de paraphraser un commentaire lu sur une page FB où figurait ce texte : « on dirait qu’il a avalé un dictionnaire et le vomit dans le désordre ». En effet, lorsque l’on cesse de rire en regardant les tournures de phrases et le vocabulaire employé; on distingue dans cette manière d’écrire, un immense besoin de considération. A bien y regarder, ce n’est pas au fond du texte que l’auteur tente de donner de la consistance par les termes employés mais bien à lui-même

 

Le plus triste peut-être, est sans doute le fait que l’auteur ne se rend même pas compte de l’incongruité de ses propos. Si l’on compare ses allégations avec ses propres actes, la conclusion apparaît instantanément : « j’interdis aux autres de faire ce que je m’autorise à faire ».

Autrement dit, quand le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe critique, intimide, menace, insulte et calomnie des personnes; c’est normal. Quand il se retrouve en retour, exposé à la critique; c’est inadmissible et injuste.

 

La deuxième partie de l’article démontre clairement la manière de procéder de l’individu et quelque part, c’est un aveu de faiblesse. Totalement incapable d’argumenter, l’homme préfère fermer les écoutilles et rassembler autour de lui un cercle d’aficionados privilégiés qu’il sait malléables à souhait afin de pouvoir les abreuver de ses discours et renforcer leur fidélité.

Il veut de « vrais amis » entendons par là, des personnes qui abondent toujours fidèlement dans son sens et se laisseront bercer d’illusions.

 

 

Vive la transparence, vive la communication authentique…

Commentaires

Ce ne serait que pathétique si ça ne rappelait pas étrangement des comportements qui ont ruiné les familles d'adeptes aveuglés. Certains en sont sortis, d'autres y ont laissé la vie.

Écrit par : Renaud Klee | 18/09/2014

Répondre à ce commentaire

J'avoue ne pas comprendre comment on peut avoir la bêtise de publier devant plus de 2000 personnes que l'on va créer un groupe pour diffamer. Tout en menaçant en même temps d'autres personnes de poursuites pour leurs propos. D'un pont de vue juridique c'est du suicide, d'un point de vue mental no comment

Écrit par : Carole | 22/09/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.