05/10/2014

Le mur d'incompréhension (il est haut et large)

J’aime beaucoup dialoguer et lorsque cela est nécessaire, je suis capable de faire des compromis. Par contre, je ne cède jamais aux menaces et certainement pas lorsque je m’estime être dans le bon droit. (cliquez pour agrandir)

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Je peux comprendre que mes publications ne soient pas acceptées par le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe; tout le monde peut le comprendre.
Paradoxalement, il est étonnant que ce même président ne puisse comprendre que ses propres publications ne soient pas acceptées.

 

Devrions-nous conclure que ce monsieur trouve normal et de bon aloi de pouvoir se répandre en propos dégradants et dénigrer toute personne qui lui déplaît en toute impunité ? Il semble que ce soit hélas le cas.

 

Je dois reconnaître que parler de « manipulation de l’opinion » et de « campagnes de désinformation » est faire usage de termes forts et accusateurs mais devant ce qui s’offre à la vue de tous sur Internet, que dire d’autre ?

 

La campagne menée contre le président d’Animaux en péril sur Facebook ne peut être qualifiée autrement. La manière de procéder est caractéristique d’une manipulation et c’est là une nouvelle preuve que le président de 100 chevaux sur l’herbe peut agir de manière peu reluisante.

 

Le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe ne pourra pas nier être l’instigateur et l’administrateur de cette page. Outre le fait que chacun reconnaîtra immédiatement son style et la mise en page de ses publications; un détail confirmera sans ambiguïté la filiation : la photo d’un de ses chiens (Gunch) sur l’image de couverture. (cliquez pour agrandir)

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Les objectifs de cette page Facebook apparaissent clairement dans les publications et les commentaires de M. Beelen. Ils ne sont pas très reluisants et sont renforcés par l’attitude de l’administrateur qui encore une fois, coupe court à la libre expression en supprimant les commentaires qui n’abondent pas dans son sens. (Des captures d’écran avant suppression en témoigneront)

 

Petit florilège des commentaires de M. Beelen : (cliquez sur les images pour agrandir)

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

 

 

Le meilleur pour la fin :

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Cerise sur le gâteau : quand l'administrateur dialogue avec lui-même...

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour ne pas y voir une réelle volonté de nuire et déclarer que cela ne constitue pas une mise à mal de l’honneur et de la réputation d’une personne en particulier.

 

Que le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe m’accuse de coups bas va certainement paraître incongru et surréaliste à la lecture de ses propres publications. Je crains qu’il n’en soit malheureusement pas vraiment conscient. Quant à porter atteinte à un honneur ou une réputation, je me réjouis de croire que je n’égalerai jamais mon maître en la matière. 

 

Parfois, j’ai vraiment l’impression d’halluciner en lisant les publications du président de 100 chevaux sur l’herbe. J’avoue ne pas comprendre comment il peut continuer à agir de la sorte sans se rendre compte de la portée de ses écrits. Malheureusement, je ne suis pas le seul à m’indigner devant ses agissements et à les juger vraiment indignes d’un homme dans sa position.
Il serait grand temps qu’il se réveille car je crains fort que tout ceci ne finisse par le décrédibiliser totalement. 

Je suis une fois de plus, navré de voir un tel potentiel gaspillé de manière aussi puérile.

 

 

Pour conclure cet article, je voudrais tendre une nouvelle perche à M. Beelen en l’invitant à faire rapidement marche arrière dans sa démarche concernant l’actuel président d’Animaux en péril. Puisse-t-il prendre conscience que ses agissements risquent d’entraîner des poursuites.

Commentaires

J'ai suivi l'histoire d'Animaux en Péril. Et non, bien entendu, aucuns chats ni chiens ne sont morts! Il y a eu beaucoup d'adoptions plus des refuges amis qui ont pris chez eux des chats et des chiens. Une des associations amies, tout de même très connue, Veeweyde où j'ai adopté ma chatte. Monsieur Marc Montegnies s'est battu pendant des années pour ne pas devoir fermer ce refuge, qui était question confort pour les animaux, un refuge exemplaire. Il y a longtemps que je suis Animaux en Péril qui est de tous les combats! Il ne fait pas, avec ses collaborateurs, qu'aider des chats, des chiens, des chevaux, des chèvres, des porcs, etc ....
Ce n'est quand même pas pour rien si dès qu'il est question de maltraitance d'animaux de ferme (chevaux qui sont de plus en plus maltraités ou laissés à l'abandon), la police fait appel à lui pour venir chercher les animaux maltraités et de là, s'il y a trop d'animaux, d'autres refuges viendront à son aide.
Dire qu'à l'époque où 100 chevaux sur l'herbe a eu des problèmes et a failli voir son "endroit" fermé, j'ai eu pitié!
Sur Facebook, Animaux en Péril s'est très longuement et très clairement expliqué sur le pourquoi de la fermeture.

Je me permets de vous mettre leur site car ainsi, vous pourrez vous même vous faire une idée de ce qu'ils font. http://www.animauxenperil.be/index.html

Et le pourquoi de la fermeture du refuge chats-chiens: http://www.animauxenperil.be/pages/news/2014-12-20-detracteurs-imagination-debordante.html#.VJfS_CCA

Leur page facebook : https://www.facebook.com/AnimauxEnPeril.asbl?fref=ts

Ainsi vous pourrez vous faire une idée. Animaux en Péril ne cite aucun nom de personne ou d'association qui essayent de les démolir pas comme ses adversaires. Ca me fait penser aux associations françaises où c'est à qui attaquera l'autre sauf qu'ici, Animaux en Péril RESTE propre.

Ce Monsieur Beelen, que fait il d'autre que s'occuper de son refuge par rapport à Animaux en Péril??

Écrit par : Hourdeau Chantal | 15/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.