11/12/2014

A l'eau quoi !

En guise de préambule à cet article, je ne peux pas résister au partage de cette nouvelle "pépite géronsartoise" que chacun aura pu admirer ce jour.
Quand on sait que l’auteur prend beaucoup de plaisir à fustiger l’orthographe ou la grammaire de ses cibles préférées, on ne peut que sourire en déchiffrant cette jolie phrase d’écolier : (cliquez pour agrandir)

 

 

dénigrement,allégations mensongères,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,pépite géronsartoise

 

Je ne suis pas professeur de langue française mais bon, il me semble que la performance laisse à désirer. 

 

On lui pardonnera cette distraction sans doute causée par les autres pages qu’il anime et qui absorbent son attention. Soyons indulgent, ce n’est pas facile d’administrer un site Internet, 3 pages Facebook publiques, un groupe « de travail » Facebook, 2 groupes privés Facebook, son propre profil Facebook (+ quelques autres) et, accessoirement, gérer une asbl. Sans compter la rédaction de revues, répondre aux e-mails, préparer des caricatures, identifier les Mercedes, rédiger sa quatrième auto-biographie, etc…
Soyons donc compatissants et compréhensifs.

 

Attachons-nous donc plutôt à un nouvel exemple de gentillesse et de manipulation de l’opinion publié sur la page : « Animaux en péril : l’incroyable » (cliquez sur l’image pour agrandir)

dénigrement,allégations mensongères,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,pépite géronsartoise

 

Pour celles et ceux qui ne comprennent pas le sens profond du message, une petite traduction toute simple s’impose : « ouh, regardez le vilain président d’AEP qui préfère sauver le matériel coûteux plutôt que les chiens et chats menacés par l’eau. »

 

L’objectif est donc de fustiger une fois de plus le président d’AEP en véhiculant un message pernicieux destiné à faire croire qu’il n’accorde pas d’importance à la vie des animaux.

 

Bizarrement, personne ne cherche à connaître le nombre d’animaux victimes de ce choix. Les commentateurs favoris de M. Beelen (entendez ceux qui peuvent commenter car ils vont dans son sens) dénoncent donc à qui mieux mieux l’horrible attitude du président d’AEP mais aucun ne s’inquiète du nombre de victimes
C’est vrai quoi ! Pensez un peu à tous ces pauvres animaux atrocement... mouillés.

 

Il n’y a pas eu de victime, les chiens et les chats s’en sont bien sortis et personnellement, je raconterais les faits différemment :

 

En effet, considérons plutôt que le président d’AEP a pu bien évaluer les risques et sauvegarder du matériel précieux contenant certainement des données importantes (disques durs d’ordinateurs) tout en sachant que les animaux seraient secourus sans dommage.

 

Avec M. Beelen, un chat simplement mouillé devient donc le rescapé d’une affreuse noyade presque causée par le président d’AEP et en avant toute pour le battage médiatique !

 

Une manipulation aussi grotesque serait risible si malheureusement, le public cible de M. Beelen ne s’y laissait pas prendre à chaque fois. Jouant toujours sur la corde sensible des amoureux des animaux afin de détourner leur attention, l’auteur manipule encore et encore l’opinion pour parvenir à ses fins et fustiger sa victime.

 

Une autre jolie perle est à relever et elle ne manquera pas de faire sourire :

 

Comme beaucoup de lecteurs le savent, le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe est passé maître dans l’art de menacer tout qui ne lui plaît pas de poursuites judiciaires en tout genre et pour tout motif. Rompu dans l’art de la lettre de mise en demeure, nul ne s’étonnera de le voir surnommé : « Marc la menace ».

 

De manière étonnante, alors qu’il se dresse en chevalier blanc contre le président d’AEP qu’il accuse d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds et autres actes répréhensibles ou non; il ne dépose aucune plainte contre lui et attend que quelqu’un d’autre s’en charge : (cliquez sur les images pour agrandir)

 

dénigrement,allégations mensongères,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,pépite géronsartoise

 

dénigrement,allégations mensongères,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,pépite géronsartoise

 Serait-ce donc qu’aucune plainte ne serait recevable ? 

Et enfin, cerise sur le gâteau...

dénigrement,allégations mensongères,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,pépite géronsartoise

 

AUCUN résultat donc, de l'aveu même de M. Beelen. C'est plutôt édifiant comme révélation...

Commentaires

Et oui plus fort pour faire croire des choses que pour dire la vérité. Il est clair que si lui dépose plainte contre AEP, la vérité sur sa démission forcée risquerait d'éclater au grand jour.
Dés lors il vaut mieux laisser faire le sale boulot par d'autres; comme malheureusement j'ai fait, mais y a t-il encore des pigeons comme moi et ma compagne chez 100 chevaux sur l'herbe, car vu les hécatombes de bénévoles depuis notre départ, cela risque de ne pas arriver de si tôt. Pauvre Mr BEELEN il n'y à plus que vous pour déposer plainte.

Écrit par : Delestenne | 11/12/2014

Répondre à ce commentaire

Ce serait hilarant si ce n'était pas aussi pathétique et surtout dramatique.

Et que penser du fait que tout ce battage inutile est fait avec les ressources apportées par les donateurs de 100 chevaux sur l'herbe et au détriment des animaux dont il est censé s'occuper avec cet argent.

A force de se bouffer la queue, le serpent finira par se manger tout cru et le cercle résidu ressemblera étrangement à un trou du cul.

Écrit par : Renaud KLEE | 11/12/2014

Répondre à ce commentaire

Oliver,

En tant que ex bénévole de 100 chevaux sur l'herbe, vous aimez émettre ce qui ne vous plait plus chez 100 chevaux sur l'herbe et son président. Peut être devriez vous aussi vous inquiétez de ce que pensent les ex bénévoles de AEP et ce par rapport au président. C'est loin d'être le paradis. Beaucoup d'entre eux sont aussi partis...

Écrit par : Houmard | 11/12/2014

Répondre à ce commentaire

"Vous aimez émettre ce qui ne vous plaît plus..."
C'est votre jugement, ça, c'est une chose.

Bizarrement, vous cautionnez les ex-bénévoles d'AEp mais pas les ex-bénévoles de 100 CV... Mmmh, c'est très cohérent.

Ah oui, j'oubliais, on peut (ou on doit) critiquer JMM mais surtout pas MB; c'est d'une logique implacable...

Que c'est beau la dévotion; ça vous va très bien.

Écrit par : Disciplus Simplex | 11/12/2014

Olivier,

Ne transformez pas ce que je n'ai pas dit. Tout le monde a le droit d'aimer ou non Marc tout comme JMM que je n'ai d'ailleurs jamais critiquer. D'un côté comme de l'autre, des bénévoles quittent pour une raison ou une autre et je vous avoue avoir autant lu de commentaires négatif sur JMM que sur Marc. Quant à mon jugement sur "ce qui ne vous plait plus" il relève de vos commentaires qui sont toujours négatifs malgré vos appréciations antérieures. La dévotion me va peut être très bien mais la critique vous va aussi très bien.

Écrit par : monique | 11/12/2014

Répondre à ce commentaire

Ne vous inquiétez pas, je laisse le soin de transformer les écrits ou paroles des autres aux spécialistes en la matière.

En parlant de spécialité, vous en avez une grande également : celle de noyer le poisson dans des commentaires qui sautent du coq à l'âne.

Mes commentaires sont en relation directe avec les agissements de notre cher Marco et ses publications agressives et dénigrantes.

Je suis ravi pour la critique, cela me fait très plaisir. Une critique peut être également positive et je ne me prive pas d'en émettre également lorsque cela est possible. Donc oui, la critique me va bien.

Si vous n'avez pas l'honnêteté intellectuelle de reconnaître que ce blog n'a vu le jour qu'après les écrits de Marco lors de l'affaire de l'afsca et que vous estimez toujours qu'il n'est qu'une pauvre victime; alors, je suis au regret de vous dire que je ne peux hélas rien pour vous.

Je m'attache à rendre mes articles les plus objectifs possibles. Marco attaque sur un point, je réponds de la manière qui me semble appropriée.

En ce qui concerne cet article, les faits sont là : aucun animal n'est mort ni n'a été considéré en danger de mort. Il me semble qu'AEP a bien géré la situation et que la direction a fait des choix judicieux lors de cette inondation.
Les allégations de Marc sont simplement destinées à en ajouter une couche afin de dénigrer son éternel rival. Il suffit de voir le déchaînement de commentaires haineux sur sa page pour s'en apercevoir.

Une dernière chose : à la différence de Marc, les gens qui ont une opinion différente de la mienne (comme vous) ont droit de citer sur ma page pour autant que leurs commentaires respectent les Lois en vigueur concernant l'exercice de la liberté d'expression.
A ce propos, les commentaires étant modérés, il est inutile de poster plusieurs fois le même, ils apparaissent quand je les valides et, pour info, je ne reste pas scotché à ma boîte e-mail.

Écrit par : Disciplus Simplex | 11/12/2014

Répondre à ce commentaire

En ce qui concerne les animaux ils n'ont jamais couru le moindre danger, les cages étaient placées à plus de 80 cm et absolument pas dans l'eau. Dès lors pourquoi risquer de perdre du matériel, pour le plaisir de dépenser ?

Écrit par : carole | 15/12/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.