08/12/2014

You're fired

Aujourd’hui, j’ai choisi une pépite parmi les publications quotidiennes du président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe sur la page Facebook « Animaux en péril : l’incroyable ».
Je dois avouer que, malgré les mauvais souvenirs rappelés par ce que les connaisseurs pourront appeler « une perle géronsartoise »; je n’ai pas pu m’empêcher de sourire devant l’incongruité d’une telle publication.

 

Non, franchement; il fallait oser !

dénigrement, 100 chevaux sur l'herbe, bénévole

 

 

Quand on connaît le nombre de bénévoles et d’ouvriers virés par le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe et le nombre de ceux qui ont quitté l’association suite au comportement de son président; on ne peut que se dire qu’il a un réel culot de publier cela.

 

Bien entendu, votre serviteur est un fieffé menteur frustré qui ne sait quoi inventer pour nuire et faire subir les foudres de son petit cerveau dérangé et bla, bla, bla… (Le refrain est connu)

Et donc, l’exemple ci-dessous ne peut que s’avérer être un faux.

 

Août 2009 - Photo de groupe. (Un flou a été ajouté aux visages par respect pour la vie privée des personnes) Cliquez sur l'image pour agrandir

dénigrement, 100 chevaux sur l'herbe, bénévole

 

Sur cette image, sans compter les enfants, il y a 35 personnes dont le président de l’asbl, sa compagne, 4 permanents et 29 bénévoles.

 

Actualisons l’image : Cliquez sur l'image pour agrandir

 

dénigrement, 100 chevaux sur l'herbe, bénévole

Sur la photo actualisée subsistent : le président de l’asbl, sa compagne, aucun permanent et 6 bénévoles.

Parmi les 6 bénévoles, seules 2 personnes sont des bénévoles réguliers; les autres sont très occasionnels.

 

Sur la première photo, 19 des bénévoles étaient présent quasi chaque weekend !

 

Mais bien entendu, s’ils ne sont plus là c’est parce qu’ils étaient nuisibles à la cause ou n’aimaient pas réellement les animaux ou pour tout un tas de raisons légitimes invoquées par le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe...

 

Il est évident que toute personne qui oserait prétendre que le caractère, le comportement ou les actes du président de 100 chevaux sur l’herbe et de sa compagne pourraient avoir des liens de cause à effet sur tous ces départs, serait complètement à côté de la plaque.

 

Tout le monde aura compris que toutes ces personnes n’avaient aucune réelle motivation et nul ne pourra douter que leur départ aura été vraiment salutaire pour les équidés…

 

Plus sérieusement :

 

Il peut paraître étrange que personne ne s’interroge sur les réelles raisons qui ont conduit à ces départs. La plupart des gens censés comprennent rapidement qu’il y a anguille sous roche.

 

Les campagnes menées contre ces personnes afin de les discréditer aux yeux de tous n'y sont certainement pas pour rien mais bien entendu, tout cela ne peut que relever de la pure fiction et toutes ces personnes cultivent le mensonge...

 

 

J’espère que le lecteur comprendra facilement à quel point la publication du président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe est incongrue…

 

Dénoncer des actes que l'on commet soi-même, ça c'est fort.

 

05/10/2014

Le mur d'incompréhension (il est haut et large)

J’aime beaucoup dialoguer et lorsque cela est nécessaire, je suis capable de faire des compromis. Par contre, je ne cède jamais aux menaces et certainement pas lorsque je m’estime être dans le bon droit. (cliquez pour agrandir)

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Je peux comprendre que mes publications ne soient pas acceptées par le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe; tout le monde peut le comprendre.
Paradoxalement, il est étonnant que ce même président ne puisse comprendre que ses propres publications ne soient pas acceptées.

 

Devrions-nous conclure que ce monsieur trouve normal et de bon aloi de pouvoir se répandre en propos dégradants et dénigrer toute personne qui lui déplaît en toute impunité ? Il semble que ce soit hélas le cas.

 

Je dois reconnaître que parler de « manipulation de l’opinion » et de « campagnes de désinformation » est faire usage de termes forts et accusateurs mais devant ce qui s’offre à la vue de tous sur Internet, que dire d’autre ?

 

La campagne menée contre le président d’Animaux en péril sur Facebook ne peut être qualifiée autrement. La manière de procéder est caractéristique d’une manipulation et c’est là une nouvelle preuve que le président de 100 chevaux sur l’herbe peut agir de manière peu reluisante.

 

Le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe ne pourra pas nier être l’instigateur et l’administrateur de cette page. Outre le fait que chacun reconnaîtra immédiatement son style et la mise en page de ses publications; un détail confirmera sans ambiguïté la filiation : la photo d’un de ses chiens (Gunch) sur l’image de couverture. (cliquez pour agrandir)

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Les objectifs de cette page Facebook apparaissent clairement dans les publications et les commentaires de M. Beelen. Ils ne sont pas très reluisants et sont renforcés par l’attitude de l’administrateur qui encore une fois, coupe court à la libre expression en supprimant les commentaires qui n’abondent pas dans son sens. (Des captures d’écran avant suppression en témoigneront)

 

Petit florilège des commentaires de M. Beelen : (cliquez sur les images pour agrandir)

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

 

 

Le meilleur pour la fin :

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Cerise sur le gâteau : quand l'administrateur dialogue avec lui-même...

menaces,100 chevaux sur l'herbe,animaux en péril,Facebook,désinformation, justice

 

Il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour ne pas y voir une réelle volonté de nuire et déclarer que cela ne constitue pas une mise à mal de l’honneur et de la réputation d’une personne en particulier.

 

Que le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe m’accuse de coups bas va certainement paraître incongru et surréaliste à la lecture de ses propres publications. Je crains qu’il n’en soit malheureusement pas vraiment conscient. Quant à porter atteinte à un honneur ou une réputation, je me réjouis de croire que je n’égalerai jamais mon maître en la matière. 

 

Parfois, j’ai vraiment l’impression d’halluciner en lisant les publications du président de 100 chevaux sur l’herbe. J’avoue ne pas comprendre comment il peut continuer à agir de la sorte sans se rendre compte de la portée de ses écrits. Malheureusement, je ne suis pas le seul à m’indigner devant ses agissements et à les juger vraiment indignes d’un homme dans sa position.
Il serait grand temps qu’il se réveille car je crains fort que tout ceci ne finisse par le décrédibiliser totalement. 

Je suis une fois de plus, navré de voir un tel potentiel gaspillé de manière aussi puérile.

 

 

Pour conclure cet article, je voudrais tendre une nouvelle perche à M. Beelen en l’invitant à faire rapidement marche arrière dans sa démarche concernant l’actuel président d’Animaux en péril. Puisse-t-il prendre conscience que ses agissements risquent d’entraîner des poursuites.

01/10/2014

Précisions - Avertissement

Suite à la nouvelle campagne calomnieuse menée par le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe et les propos qu’il tient à l’égard de plusieurs personnes en les citant nommément et en encourageant la colère de ses sympathisants à leur encontre, quelques précisions et avertissement semblent nécessaires.

 

Précisions :

 

100 chevaux sur l'herbe,calomnie,mensonge,incitation à la haine,avertissementEn s’érigeant comme personnage public par ses fonctions de président d’asbl et par la médiatisation de sa personne et celle de l’association qu’il préside; le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe s’expose de facto à la critique de ses déclarations, de ses publications et de ses actions et comportements.

 

Ce blog ne s’est jamais érigé contre la notion de sauvetage d’équidés de l’abattoir par l’asbl 100 chevaux sur l’herbe et contrairement aux affirmations infondées et mensongères de son président, l’auteur de ce blog n’est aucunement animé par une volonté de nuire à cette asbl.

 

Emettre une critique tant objective que subjective sur les campagnes orchestrées par le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe, ses déclarations, ses publications ou les actions qu’il conduit ne constitue nullement une volonté délibérée de nuire à l’asbl 100 chevaux sur l’herbe, à la personne de son président ou celles de ses sympathisants et ce, nonobstant les nombreuses allégations de ce personnage.

 

 

Par contre, il est intolérable de voir un président d’association conduire une campagne médiatique basée sur la désinformation à l’encontre d’une institution et des fonctionnaires qui y travaillent. Il est tout autant intolérable de voir ce même président d’asbl créer des pages privées ou publiques sur des réseaux sociaux en ayant pour but de calomnier, diffamer, caricaturer, dénigrer ou insulter des personnes. Je ne puis également pas accepter d’assister à de véritables incitations à la haine sans réagir promptement à celles-ci.

 

Les propos tenus sur ce blog sont donc uniquement consécutifs aux agissements et aux déclarations du président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe et cela s’établit sans ambiguité aucune par la comparaison des dates de parution des articles et celles des publications ou déclarations du président de cette asbl. Dans le même ordre d’idée, d’éventuelles critiques ou opinions émises quant aux conditions d’hébergement des équidés au sein de ce domaine et/ou concernant les décisions de gestion de cette asbl ne sont que des échos aux nombreuses critiques émises par le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe concernant d’autres associations, des particuliers, des manèges ou autres personnes morales. 

 

Le fait que le président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe ne puisse accepter des critiques ou opinions qu’il soit incapable d’y réagir de manière constructive est concevable. Le fait qu’il se sente en droit d’y réagir par des torrents d’insultes, des propos calomnieux, diffamants ou dénigrants et par de véritables campagnes de manipulation de l’opinion est inacceptable

 

Si je puis accepter une critique fondée, objective et argumentée concernant mes publications ou mes actions passées et présentes; je ne saurais tolérer d’être calomnié, diffamé, sali, dénigré, insulté, menacé et que me soient prêtés des actes ou des intentions qui ne sont pas miens.

 

 

Avertissement :

 

Vu les intentions déclarées du président de l’asbl 100 chevaux sur l’herbe, sa verve et celle de certains de ses sympathisants,

(cliquez sur l’image pour agrandir)

100 chevaux sur l'herbe,calomnie,mensonge,incitation à la haine,avertissement

 

Toute menace ou atteinte à mon intégrité morale ou physique, à celles de mes proches ou de mes animaux ainsi que toute atteinte ou tentative d’atteinte à l’intégrité de mes biens meubles ou immeubles; aura ou auront pour conséquences, des poursuites immédiates près les juridictions compétentes.

 

Toute publication me concernant; portant atteinte à ma dignité ou à mon intégrité morale, constituant une menace ou une incitation à la haine, incitant ou encourageant à me nuire en toutes manières; sera passible de poursuites tant dans le chef de leur(s) auteur(s) que dans celui de l’administrateur de la page sur laquelle elle sera ou seront publiée(s) pour autant que celui-ci ne supprime la publication dans les plus brefs délais.

 

 

De même, toute procédure infondée telle celles précédemment introduites à mon encontre, fera l’objet de l’introduction d’une plainte pour procédure téméraire et vexatoire avec demande de dédommagement pour les préjudices subis.