22/01/2014

Une campagne basée sur la désinformation

IL EST IMPORTANT DE LIRE L'ARTICLE D'INTRODUCTION POUR COMPRENDRE LES RAISONS DE LA MISE EN LIGNE DE CE BLOG
(Cliquez sur "Introduction" dans l'onglet "catégories")

(Cliquez sur les illustrations pour agrandissement)

La campagne médiatique :

Mise en ligne d'une pétition, articles de presse, passage dans une émission télévisée et publication sur une page Facebook pour inviter à soutenir l'asbl "100 chevaux sur l'herbe" dans son combat.campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition

A en croire le président de l'association, cette dernière est gravement menacée et plus grave encore, tous ses équidés sont en grand danger car ils risquent d'être abattus.

Nul doute que ces déclarations sont destinées à déclencher un élan de soutien sans précédent et il faut reconnaître que cette campagne est organisée de main de maître.

Son initiateur a malheureusement quelque peu transformé les faits et cette campagne cache des vérités essentielles. La lecture du procès-verbal de l'inspection conduite par l'AFSCA confirme sans équivoque la mystification que l'on constate sur les publications encourageant la diffusion et la signature de la pétition.

Quelques déclarations chocs (voir illustrations) :

"Les 115 équidés protégés du refuge avaient tous été saisis et menacés de mort par l'AFSCA" campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition

"La Ministre Onkelinx, l'AFSCA et le SPF Bien Etre Animal ne doivent plus nous mettre en danger"

Etc…campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition

 

 

 

 

La vérité selon le P-V de l'AFSCA :

Seuls les équidés n'étant pas en ordre et présentant un risque sanitaire seraient susceptibles d'être abattus SI les analyses de sang confirmaient une infection par l'anémie infectieuse ou SI il n'était pas procédé aux analyses dans les délais impartis (30 jours).

Une saisie administrative de tous les équidés est effectuée jusqu'à mise en ordre de l'identification et de l'enregistrement de tous les équidés, le président de l'asbl devant prévenir l'AFSCA lorsque la situation est en ordre afin que cet organisme puisse le constater avant de procéder à la levée de cette saisie.

Conclusion :

La saisie n'était qu'une saisie administrative ce qui ne modifiait en rien le quotidien des équidés de l'association et ne faisait peser sur eux aucune menace sinon celle d'être encore mieux protégés par une identification et un enregistrement dans les règles.

Seuls 6 équidés auraient éventuellement été mis à mort si et seulement si, les analyses sanguines n'étaient pas réalisées dans les délais impartis ou que celles-ci confirmaient une infection par anémie infectieuse.

Mon opinion libre :

Il s'agit là de tromper le public de manière délibérée afin d'une part, d'obtenir un soutien plus important en imposant l'asbl, ses équidés et son président en tant que victimes de l'AFSCA et du SPF santé et d'autre part, de fustiger ces institutions en dressant l'opinion publique contre elles.

Une infraction a été constatée et le détenteur des équidés, en tort, tente de faire passer ce contrôle pour une opération visant spécifiquement son association dans le but de lui nuire. La campagne menée par le président de l'association est basée sur la désinformation et la manipulation des faits; cette manière de procéder risque de discréditer toute la protection animale.

Bizarrement, les dernières publicités changent encore la donne puisque le public est invité à signer la pétition "reconnaissant 100 chevaux sur l'herbe comme refuge" alors que sur le site de pétition en ligne, c'est l'argumentation d'origine qui figure. (Cette reconnaissance en tant que refuge sera commentée prochainement.)campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition

 

campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition

Ce qui n'est pas dit :

100 chevaux sur l'herbe est loin d'être la seule association ou exploitation contrôlée par l'AFSCA.

Aucun autre détenteur d'animaux n'étant pas en ordre n'a entamé de telles démarches médiatiques.

Les dons qui ont suivi cette campagne permettraient largement de couvrir la mise en ordre de l'association.

Ci-dessous, le P-V de l'AFSCA :

campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition

campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition

campagne médiatique, désinformation, afsca, 100 chevaux sur l'herbe, anémie infectieuse, opinions, pétition